Comment est calculé un devis de peinture industrielle

Comment est calculé un devis de peinture industrielle ?

Table des matières

Avant de commander une prestation de peinture industrielle pour le traitement de ses pièces, on passe obligatoirement par l’étape du devis. Chiffré à chaque fois en adéquation avec la demande spécifique de chaque client, le devis de peinture industrielle tient compte de plusieurs postes bien précis. En toute transparence, CPI Peinture Industrielle vous en dit plus sur les différents postes qui entrent en ligne de compte dans l’établissement d’un devis de peinture industrielle.

Le poste « préparation des pièces »

Avant de peindre une pièce, il est nécessaire de passer par une phase de préparation de chaque pièce. Selon les cas, une première étape de lavage, dégraissage, ponçage ( pour enlever certaines aspérités ) ou sablage est indispensable pour préparer la surface de la pièce à recevoir une couche de peinture. Si on prend le risque de peindre sur une surface mal préparée ou avec un départ de corrosion non traité, le résultat a de forte chance de présenter des défauts à l’arrivée (zones de faiblesse, peinture qui s’écaille…).

Le poste « pose des épargnes »

La plupart du temps, il est nécessaire de poser des épargnes sur les zones de la pièce à ne pas peindre. Quelle que soit la complexité de la pièce, plate, arrondie ou anguleuse, les opérateurs suivent le cahier des charges de chaque client et masquent les différentes zones à ne pas peindre en déposant des épargnes. Il peut d’agir de scotch, de bouchons, de divers accessoires aux formes multiples. Chaque pièce ayant une forme différente, c’est à chaque fois une recherche de solutions d’épargnes les plus adaptées possible pour répondre aux spécificités de chaque pièce. 

Dans le cas d’un traitement de peinture industrielle en série, des modèles d’épargnes peuvent être réalisés sur mesure. À savoir également, le temps nécessaire à l’enlèvement des épargnes entre aussi dans le calcul du devis global.

Le poste « chiffrage au m2 »

En ce qui concerne la pièce en elle-même, on se base sur sa surface en m2 pour calculer le coût d’un traitement en peinture industrielle (peinture liquide ou peinture poudre). À cette étape là, une pondération est appliquée selon la complexité de la pièce. Pour la même surface au m2, une pièce « biscornue » ne revient pas au même prix qu’une pièce plate car elle demandera plus de temps et plus de vigilance au moment de son traitement. 

Le poste « matière peinture »

Pour peindre, il faut de la peinture 😉 Et pas n’importe laquelle ! Selon les propriétés fonctionnelles (résistance aux chocs, aux UV, aux produits chimiques, aux températures élevées, non conductrice électrique…) ou esthétiques (couleurs spéciales, aspect rouille, aspect métallisé…) recherchées, la matière peinture n’affiche pas le même prix. Le devis de peinture industrielle tient donc évidemment compte du type de peinture souhaité.

Le poste « contrôle qualité »

Une fois peintes, les pièces passent par une étape de contrôle qualité qui permet de s’assurer que chaque pièce est conforme au cahier des charges et correspond, en tout point, aux attentes du client. Cette étape mobilise une ressource humaine et demande un certain volume horaire pour être réalisée dans les règles de l’art et, ainsi, éviter l’expédition de pièces non conformes. C’est aussi à cette étape qu’une série de tests est effectué (test d’arrachement, test  d’adhérence, test d’épaisseur …) par les équipes de contrôle qualité.

Le poste « emballage et conditionnement »

Une fois le contrôle qualité effectué, les pièces sont emballées de façon à être totalement protégées pour le transport. Selon les cas, une procédure d’emballage spécifique peut être précisée dans le cahier des charges du client (ajout de cales, de mousses, de cerclage, emballage individuel…). 

Le poste « éco-participation »

Chaque devis de CPI Peinture Industrielle comprend une part d’éco-participation qui correspond à 0,5% du devis. Cette somme sert notamment à financer le traitement des plastiques, le traitement des solvants, le traitement des déchets de manière générale.

Le poste « expédition et port »

Chez CPI, en règle générale, les pièces sont mises à disposition et prêtes à être enlevées par chaque client. Toutefois, si cela est demandé, il est ajouté un poste « expédition et frais de port » calculé selon le mode de transport souhaité et le lieu de livraison des pièces.

Un devis de peinture industrielle ne se fait pas au doigt mouillé mais grâce à un ensemble précis de postes pris en compte et chiffrés à l’euro près, aussi bien en terme de besoin matière que de temps de travail. 

Cet article vous a plu, partagez-le !
Inscription à la newsletter CPI
Recevez les derniers articles du blog CPI, chaque trimestre
Plus d'articles
thermolaquage époxy
epoxy

Comment fait-on un thermolaquage époxy ?

Le traitement des pièces par thermolaquage époxy est un procédé performant utilisé depuis les années 50 et qui a fait ses preuves. Traitées en thermolaquage

corrosion
Peinture industrielle

Tout savoir sur la corrosion

La corrosion (appelée aussi en terme plus populaire : la rouille) est la hantise des professionnels, notamment des industriels, qui fabriquent et commercialisent des pièces

les avantages du thermolaquage
Thermolaquage

Les avantages du thermolaquage‍

Le revêtement en poudre ou thermolaquage est une méthode éprouvée de finition du métal et d’autres matériaux qui affiche de nombreux avantages par rapport aux

avantages de la peinture liquide
Peinture industrielle

Les avantages de la peinture liquide

La peinture liquide est largement employée pour répondre aux besoins de traitements de surface dans de nombreux secteurs d’activité. Que ce soit pour l’industrie, l’aéronautique,

propriétés de la peinture liquide
Peinture industrielle

Quelles sont les propriétés de la peinture liquide ?

Les caractéristiques de la peinture liquide industrielle Appliquée à l’aide d’un pistolet pulvérisateur, la peinture liquide permet de recouvrir différents types de matériaux afin de